Nombreuses sont les conséquences désastreuses causées par l’incendie, comme la destruction des bâtiments, le bouleversement au niveau de la société, et surtout, la perte de vie humaine. Les victimes ainsi que les dégâts occasionnés par les incendies ne se comptent plus en une année. C’est pour cela que les primes dont les compagnies d’assurances demandent pour un contrat incendie sont très élevées. Par contre, plusieurs appareils ont été fabriqués pour lutter contre ce fléau et l’extincteur en fait partie.

L’extincteur est un outil utile pour lutter le feu. En fait, le feu devrait être éliminé dès son début à l’aide d’un matériel adapté tel l’extincteur. C’est un instrument permettant d’éteindre les flammes et les braises, en cas d’incendie. Généralement, cet outil d’extinction est souvent coloré en rouge et respecte les normes de fabrication. Pour son manipulation, il faut aussi que le jet qui sort de l’appareil soit dirigé à la base des flammes.

L’extincteur possède un agent extincteur qui lui soit propre. Cet agent d’extinction peut être de l’eau avec ou sans additif, de la poudre, du dioxyde de carbone ou CO2 ou de la mousse. Le mauvais emploi de ces agents rend l’appareil inefficace, mais en plus, ses conséquences s’avèrent dangereux parce que les flammes peuvent se raviver au lieu de s’éteindre. L’usage de l’appareil doit être relatif à la classe de feu pour laquelle il a été conçu.

En général, l’extincteur n’est pas du tout difficile à manier. Effectivement, sur chaque appareil se trouve son mode d’emploi, et l’utilisateur n’a qu’à le suivre lettre par lettre. Son usage devrait être généralisé, et chaque lieu recevant du public devrait au moins en avoir un de cet appareil. Cela permet de sauver d’innombrables vies. Sans oublier également que chaque foyer devrait en avoir au moins un, car la majorité des incendies aperçues sont d’origine domestiques. Il est à noter que ces appareils ont également des temps limites sur son utilisation ou la date de péremption. Cette validité extincteur permet aux utilisateurs de contrôler l’appareil ou de le remplacer par un autre appareil nouveau.

 

Les différentes sortes d’extincteur et leur validité extincteur


Actuellement, il existe plusieurs types d'extincteurs sur le marché vu qu’il n’est pas un instrument à modèle unique. Les spécialistes de ces équipements d’extinction ont fabriqué avec différents classements. De ce fait, il existe l’extincteur dioxyde de carbone qui agit le plus souvent sur les feux de la classe B. Cette classification B de feux concerne les feux provenant des liquides ou les feux engendrés par des produits liquéfiés. Il y a ensuite le modèle d’extincteur à eau pulvérisée avec additifs.

Ce type d’extincteur de cet agent est surtout le plus conseillé pour les feux de classe A comme les corps secs. En outre, le modèle à poudre est le plus idéal pour le grand public. Ce modèle éteint notamment les feux de classe C par la poudre BC.

Cela concerne alors les feux engendrés par le gaz et les différentes substances explosives. Ces modèles susmentionnés sont alors les plus fréquents sur le marché. Sinon, il en existe encore des modèles bien efficients.

Tous ces extincteurs dépendent d'un propulseur à pousser de leur contenu du tuyau sur les feux,  c'est ce propulseur qui tend à expiration. De ce fait, la validité extincteur dépend la pérennité des diverses pièces composant un extincteur. Un extincteur d'incendie peut perdre sa pression pour des multiples raisons. Lorsqu’on utilise cet instrument, même si ce n'est que pour un bref moment, l’utilisateur libère une partie du gaz sous pression à l'intérieur.

Des dommages au niveau du cylindre métallique de cet outil résultent l’échappement du gaz, de même que la fissuration ou les dommages au joint de son cou, ce qui maintient les gaz de s'échapper par le tuyau. La jauge trouvant sur certains extincteurs sous pression donne un moyen rapide et pratique pour voir si l'extincteur a une pression suffisante ou non. Si on remarque qu’un extincteur n'a pas assez de pression, cela dit qu’il ne fonctionne pas correctement.

 

Comment connaître la validité extincteur ?


Depuis que les extincteurs fournissent en première ligne de défense contre les incendies dans une maison, dans les lieux de travail ou ailleurs, toute personne doit être concernée par l'extincteur. Cet appareil fonctionne correctement à un moment donné ou à une date limitée. Un extincteur va atteindre le point où il n'est plus en sécurité ou en mesure de fonctionner normalement. Ainsi, il doit être remplacé. Il est à noter que cet outil se détériore avant ou après la date de validité extincteur.

Plusieurs facteurs affectent le mauvais fonctionnement de cet appareil d’extinction qui les rend à le remplacer. La manière commune est que, au fil du temps, les utilisateurs doivent vérifier le joint au niveau du cou de l’appareil qui entraine un affaiblissement sur le mode d’écoulement ou de la sortie du gaz. Les extincteurs qui ont perdu plus de leur pression ne peuvent surtout fonctionner.

La pression interne d'un extincteur peut être facilement vérifié par un manomètre, mais les appareils de classe ABC  ont tendance à échouer à cause de la solidification de la substance chimique dans la base de cartouche. Par ailleurs, chaque extincteur porte une date de péremption, et après cette date, il ne peut plus être utilisé pour diverses causes majeures comme la fuite ou le tassement de l'agent extincteur ou la rouille. Sur certains modèles d’extincteur s’affichent une date de révision de l’état de l’appareil.

On remarque également la date de validité extincteur imprimée sur l’appareil. Cette date est alors un guide général à ne pas fuir quand l'extincteur doit être vérifié et à remplacer, mais cette date ne remplace pas les inspections mensuelles de l'extincteur. Un technicien professionnel doit avoir un dossier marquant  la période du contrôle du manomètre de l'extincteur, les signes de détérioration ou les dommages. Enfin de compte, c’est à partir des suites recueillies que ce spécialiste décide si l’appareil doit être jeté ou rechargé uniquement.

 

Le principe de validité extincteur


Comme  les extincteurs sont des instruments de pressions, ils méritent alors d’une attention lors de son installation et de sa préservation. De ce fait, il faut procéder à des contrôles périodiques. Les propriétaires et les spécialistes peuvent retarder ce processus en secouant régulièrement l'extincteur. Les extincteurs déjà expiré peuvent être rechargés et scellés par les entreprises spécialisant dans ce service. Malheureusement, la validité extincteur ne peut pas faire entièrement confiance et il n'y a pas de moyen infaillible pour savoir si un extincteur n'est plus fonctionnel.

En raison du potentiel extrêmement destructeur des incendies et le coût relativement faible des extincteurs, il est conseillé de remplacer ou de recharger les extincteurs douteux. En résumé, les extincteurs sont classés en fonction de leurs ingrédients chimiques, qui ont tous leurs forces et ses limites. Il est important de savoir quel type d'extincteur est capable de combattre une telle classe d'incendie. Les extincteurs sont des composants critiques internes qui doivent être entretenus et inspectés régulièrement.