Recharge extincteur


Une situation d’urgence n’implique pas forcément une personne ayant fait l’objet d’une blessure ou d’une attaque pathologique soudaine. Il est possible de classifier un incendie parmi les cas d’urgence. Dans le domaine médical, on peut faire appel à des services de secourisme quand un individu requiert des soins d’urgence. Alternativement, on peut s’aider d’une trousse de secours pour soigner la victime dans l’attente de l’arrivée des professionnels. Pour faire face aux urgences incendiaires, il est possible de faire appel au service des pompiers. Cependant, comme pour le cas des urgences médicales, le témoin a à sa disposition un ensemble d’équipement anti-incendie. On peut prendre comme exemple la couverture anti-feu ou encore l’incontournable extincteur.

 

Qu’est-ce qu’un extincteur ?


Il s’agit en réalité du dispositif anti-feu le plus utilisé pour faire face aux situations d’urgence. Dans presque tous ces modèles, il est constitué par un réservoir cylindrique relié à un tuyau qui est terminé par une valve de sécurité. Le réservoir contient généralement une substance pressurisée combinée à des agents extincteurs. Lors de son utilisation, le produit en question est évacué par le tuyau qui sert ici de conduit. La valve de sécurité est munie d’un dispositif qui permet la vaporisation de la substance anti-feu.

En fonction de la taille et des options que présente l’instrument, on peut classifier l’outil sous 3 grandes catégories. Tout d’abord, il y a la version portative que l’on retrouve accroché à un mur un peu partout dans les endroits publiques. C’est également le modèle dont on fait usage pour des fins domestiques. Des 3 types, il a la plus faible autonomie en raison de son volume peu important. Puis, il est possible de disposer de la variété mobile de l’instrument. Son avantage sur le modèle extincteur portatif est son volume qui est plus important, donc une plus grande autonomie. Cependant, il se révèle un peu contraignant quant à son déplacement. Pour le rendre un peu plus pratique, il est souvent disposé sur un système de roulette. Enfin, il a la version extincteur fixe . En raison de son volume qui est largement supérieur aux 2 autres modèles. De ce fait, on l’utilise plus spécialement pour la protection anti-incendie pour les maisons ou les grands bâtiments.

Précédemment, on a vu que le contenu de la bouteille pressurisée est une combinaison d’agent anti-feu et de produit chimique. Plusieurs éléments chimiques sont utilisables pour constituer ce contenu. Il peut s’agir de poudre, de gaz (du CO2 dans l’ensemble) ou encore de la mousse. Chaque substance est recommandée pour un type de feu donné.

L’extincteur est un instrument utile pour la prévention contre les incendies. Afin qu’il reste un équipement sur lequel on peut se fier, il est primordial d’en faire la maintenance et la vérification régulièrement. Pour ce faire, il existe plusieurs solutions, comme la recharge extincteur par exemple.

 

Qu’est-ce que la recharge extincteur ?


Petite rétrospective, l’instrument est en fait un dispositif obtenu par l’assemblage de plusieurs éléments, en l’occurrence, un réservoir cylindrique à haute pression, un robinet ou une valve ainsi qu’un tuyau de guidage. Le réservoir contient la substance nécessaire pour éteindre les flammes. A cause d’un usage trop fréquent ou en raison de la péremption du produit chimique, il peut arriver que l’instrument ne soit pas opérationnel. Dans ce cas-là, il  faut procéder à la maintenance ou à l’entretien.

Pour solutionner ce genre de problème, la recharge extincteur est une mesure de précaution à effectuer aussi régulièrement que possible. Il s’agit d’une intervention utilisant des machines pour remplacer ou substituer le contenu du réservoir cylindrique. Dans l’ensemble, on note uniquement 2 causes majeures à l’origine de cette opération. En premier lieu, la bouteille ne contient plus aucune substance et il est nécessaire de procéder à une recharge extincteur pour toujours être en mesure de l’utiliser. En second lieu, la substance n’est plus d’aucune efficacité car elle a atteint sa date de péremption. Il devient alors important de la remplacer pour ne pas se retrouver avec un matériel défectueux en pleine urgence.

Aujourd’hui, une loi oblige les usagers à faire une vérification régulière de l’état de leur extincteur. A la suite de ce contrôle, il est possible qu’une recharge extincteur s’impose. Elle représente un coût qui est la portée de toutes les bourses.

 

Les techniques de recharge extincteur


Il existe une large variété de l’instrument en fonction de la nature du produit chimique contenu dans le réservoir. Antérieurement, on a vu qu’il s’agissait principalement de mousse, de poudre et de gaz. En raison de cette diversification sur le contenu, diverses méthodes et machines de recharge peuvent être appliquées ou bien utilisées. De ce fait, chaque extincteur à son mode et son matériel de recharge extincteur.

Pour le dispositif anti-feu à mousse, on utilise généralement une machine de remplissage. Dans un premier temps, l’appareil procède à la préparation de la mousse. Ce n’est qu’après cette phase de préparation qu’un tuyau est fixe sur le réservoir cylindrique pour l’opération de remplissage. Le remplissage de la bouteille s’effectue à un haut débit pour favoriser la compression du contenu. Usuellement, le débit de la pompe avoisine les 6kg/min.

Le type de machine utilisée pour le modèle à poudre possède plus de fonctions que celui pour la mousse. L’action première de l’appareil à poudre est de vider le réservoir du dispositif anti-feu. Après cette opération, il procède immédiatement à la mise en place de la poudre. Son usage est uniquement indiqué pour le modèle portatif. La machine à poudre se distingue des autres appareils par son poids ; elle est largement plus pratique pour les déplacements et le transport.

Les machines pour la recharge extincteur à CO2 sont les plus courantes sur le marché. Cela en raison du fait que le modèle à gaz est le plus répandu et le plus utilisé par le grand public. L’appareil à CO2 procède à un transfert sous haute pression du dioxyde de carbone sous sa forme liquide. Il est également l’unique appareil présentant un système de réglage précis pour le remplissage.

En somme, les méthodes de recharge extincteur sont caractérisées par l’utilisation de machines permettant le transfert du produit chimique du modèle de l’instrument.