En cas d’incendie, les témoins contactent rapidement les services secouristes d’urgences ou les sapeurs pompiers. Bien évidemment, une telle catastrophe ne doit pas être prise à la légère, sachant que nombreux sont les dégâts que cet incident peut engendrer. Un incendie sans prise en charge rapide résulte, inéluctablement, des troubles sociales et économiques, à part la perte des vies et l’accroissement de nombre des handicapés. De par ses désastres, il mérite d’être prévenu ou éliminé dès son début avec le fameux matériel anti-incendie connu par son efficacité, appelé extincteur.

Actuellement, cet appareil d’extinction de feu se scinde en trois catégories. A part les extincteurs fixes et les portatifs, les extincteurs sur roues appelés mobiles sont également plus importants. Comme tous les autres appareils anti-incendie, ils permettent d’éteindre efficacement les feux selon les agents d’extinction qu’ils renferment.

 

Utiliser les extincteurs sur roues pour la rapidité de l’intervention lors d’un incendie


Suite à la variété d’espaces en feux, les fabricants ont pris l’initiative de concevoir l’outil sous trois catégories, mais leur différence se situe, principalement, au niveau de leur quantité. Les modèles extincteurs fixes sont principalement réservés aux grands espaces nécessitant une importante réserve d’agent d’extinction. Il y a aussi les extincteurs portatifs qui sont plus pratiques et s’utilisent le plus souvent à la maison, aux seins des entreprises, des locaux administratifs, les établissements scolaires. Et enfin, les extincteurs sur roues, à la fois transportables et disposent d’un stock d’agent extincteur. Avec son poids entre 20 et 200 kg, ils servent à éteindre efficacement et en toute sécurité, un début d’incendie.

D’une façon générale, ces sortes d’extincteur sont munies de roues. Ce système permet à son utilisateur de le pousser facilement en cas d’urgence et assurer la rapidité d’une intervention. De plus, ils sont différents par rapport aux autres modèles car avec leur important volume de substances d’extinction, ils garantissent la sécurité dans des espaces à risques trop élevés d’incendie notamment les aéroports, les entrepôts et les stations-services. Ils s’avèrent être les plus autonomes et, aussi pratiques parmi les modèles existants. Effectivement, ils consistent aux secouristes à combattre en toute sureté un incendie, et à faire face à toute sorte de situation. Vu leur performance et leur praticité, ils restent indispensables afin de prévenir ou de limiter les séquelles d’un incendie. Par conséquent, l’installation de l’extincteur à roues, surtout dans les zones à risques et dans les grands immeubles et cadres industriels, est vivement conseillée pour la sécurité de tous.

 

Les caractéristiques des extincteurs sur roues


Un extincteur sur roues est formé, habituellement, par un réservoir cylindrique, souvent, de couleur rouge. Cette couleur, évoquant le danger, signale déjà son plus grand et important rôle dans le monde de secourisme. Afin de faciliter sa mise en service, il est muni d’un long tuyau et d’une lance-pistolet. En règle générale, il doit être pourvu des marquages CE et NF témoignant que l’appareil respecte les normes et a subi plusieurs épreuves qui prouvent son aptitude à réagir de manière efficace sur les feux.

En outre, les extincteurs sur roues sont équipés d’une matière extinctrice leur permettant d’éteindre les flammes et braises. Cette substance dit autrement agents d’extincteurs varie d’une classe de feux à l’autre ; mais trois types sont plus connus et plus polyvalents. Voilà pourquoi, ils sont parmi les tops de vente ; d’où plus utilisés par le public. On distingue la poudre polyvalente contenant du phosphate d’ammonium et de bicarbonate de sodium entraînant le dégagement du dioxyde de carbone et la formation d’une croûte étanche isolant le combustible et l’air. Ainsi, elle agit par étouffement sur les feux de toutes classes, à l’exception des feux de métaux. En réalité, elle est très actif sur les feux venant des produits solides avec braises, appelés classe A, entraînés par les bois, les tissus, les papiers. Elle réagit aussi positivement sur les feux des liquides et objets liquéfiables tels que les hydrocarbures, les huiles, les alcools, les solvants, etc. En plus, elle ne laisse pas, les feux des gaz ou la classe C ni les feux d’origines électriques à gagner l’ampleur.

La neige carbonique fait également partie des agents d’extinction de ce genre d’appareil. Présenté en forme de liquide, sous la formule chimique CO2, il est capable de jouer le rôle refroidisseur sur les feux des gaz avec sa température de sortie très fraîche. Mais principalement, sa méthode d’extinction est l’étouffement en diminuant le taux d’oxygène dans l’air ambiant. Par ailleurs, il est fort possible de trouver sur le marché un appareil d’extinction à eau pulvérisée avec additif. La substance est spécifiée par son AFFF ou Agent Formant un Film Flottant diminuant sa tension superficielle et la rendant plus pénétrante et mouillante. Ainsi, elle est efficace, à la fois, sur les feux des liquides et des solides.

 

Les prix des extincteurs sur roues sur le marché


Trouver un appareil dans les magasins spécialistes en vente de matériels incendiaires, ainsi qu’en ligne n’est pas du tout difficile. Le problème se réside, parfois, au niveau du prix et de la qualité. Bien évidemment, le coût d’un produit varie d’un revendeur à un autre. Il vaut mieux donc faire une comparaison de prix, avant d’opter un extincteur. En plus, ce prix dépend du type d’agent extincteur contenu dans un appareil et sa capacité.

Chez Ylea, un site marchand plus qualifié en vente de matériels incendie, un extincteur à poudre de 50 kg vaut à partir de 269.00 €, et pour le modèle de 100 kg, il se vend à 519.00 €, prix hors taxe. En bref, les extincteurs sur roues consistent à combattre un incendie sans problème d’épuisement de stock d’agent extincteur. Facile à transporter n’importe où, même s’il est plus volumineux, grâce à leurs roues. Ainsi, il n’est pas difficile pour les utilisateurs d’intervenir le plus rapidement possible.

Mais, afin de garantir leur efficacité, ils doivent être entretenus régulièrement par des organismes habilités ou des personnes qualifiées. De plus, des législations imposent la vérification et contrôle périodique de l’extincteur. Ces règlements sont définis par le décret du 20 Mai 1963 modifié. La vérification générale de ces extincteurs sur roues par les spécialistes doit être effectuée au moins tous les six mois. Au bout d’un an, le prestataire réalise le contrôle de tous les éléments constituant l’appareil, comme l’agent extincteur, l’état des joints et du corps, le test du mécanisme, le démontage, etc. Et, après de années, le service des mines procède au réessayage. Outre ses différentes étapes d’entretien, l’utilisateur doit s’assurer qu’un appareil est installé dans un endroit facilement accessible et visible, afin que tout le monde puisse le repérer sans problèmes, si jamais un incendie se déclare.