Selon les études de données quantitatives et qualitatives en matière de travaux de lutte contre l’incendie, l’extincteur en est l’un des moyens qui a permis de réduire rapidement le taux d’incendie domestique aussi bien en France que dans les pays émergents. En effet, à une certaine époque, ce matériel était considéré uniquement pour les riches qui ont des grandes villas à sécuriser ainsi que pour les grandes entreprises qui ont une grosse somme d’argent à investir.

Cette situation a finit par être renversée actuellement, on peut dire tout de même qu’elle été bannit. La crainte du feu nous est toute une attitude innée ; c’est pour cela qu’on a souvent du mal à s’y prendre pour faire face à un incendie.

Mais lorsqu’on est parfois contraint à cette situation, il ne faudrait en aucun cas rester les bras croisés ni se jouir de notre désarmement. De ce fait, c’est surtout dans l’optique de surmonter ces problèmes que l’extincteur fut conçu. Gérer l’ampleur d’un incendie avec un extincteur est la meilleure résolution pour éviter tous les dégâts pouvant être provoqués par cet incident. Afin de confirmer cette hypothèse par nos expériences quotidiennes, il est formellement obligatoire de s’imprégner davantage au fonctionnement extincteur lors des formations anti-incendies.

 

Les principes de fonctionnement extincteur

 

Quand on parle d’extincteur, c’est toujours l’incendie qui vienne à l’esprit. En effet, il s’agit d’un matériel de lutte contre l’incendie et ce sont surtout les sapeurs-pompiers qui l’utilisent. Toutefois, quand les cas d’incendie deviennent plus critiques, il est tout de même important de mobiliser toute une population pour l’utilisation dun extincteur. Depuis que cet équipement est devenu mis en vogue sur le marché, les établissements qui proposent des formations anti-incendie ont occupé petit à petit dans les villages. De ce fait, ce matériel a été conçu sous différentes formes afin qu’il puisse être adapté à toutes catégories d’utilisateur, comme les entreprises, les banques, les écoles, les hôpitaux, les voitures et même les maisons d’habitation.

Ainsi, pour le compte des entreprises, cet équipement participe dans la sécurisation des bureaux et des endroits à risques comme les entrepôts. Pour les écoles, cet équipement occupe un rôle crucial pour la protection contre toutes incidences incendiaires dans les cantines et les cuisines, et même dans les couloirs.

Entre autres, étant classifié parmi les endroits les plus subtils, les hôpitaux ont également besoin de cet équipement ; on peut même en déduire qu’il peut être présent dans chaque pièce de l’hôpital. Tout cela témoigne alors l’utilité de l’extincteur dans la vie journalière grâce au fonctionnement extincteur. En effet, cet équipement est exigé dans les normes sécuritaires d’un bâtiment public comme tous ce qui ont été mentionné auparavant.

 

Connaître le fonctionnement extincteur

 

Grâce au progrès de la science, de nouveaux appareils comme l’extincteur, ont vu le jour pour lutter contre tout genre de feu. Il projette des matières chimiques, dénommés agents extincteurs sur les flammes en jouant le rôle d’étouffement ou refroidissement. L’extincteur n’est efficace que si on l’utilise sur la classe de feu pour laquelle il a été conçu, et avec l’agent extincteur adéquat. On peut dire alors que le fonctionnement extincteur tient une grande importance dans le cadre de secourisme.

En fait, il existe quatre classes de feu, A, B, C, D et chaque classe demande un agent extincteur spécifique pour pouvoir éteindre le feu à temps. Si on n’utilise pas l’agent d’extinction adéquat, non seulement le feu risque de ne pas s’éteindre, mais en plus, cela peut être dangereux car les flammes peuvent se raviver au lieu de s’estomper. Parmi les agents extincteurs se trouvent l’eau pulvérisée avec additifs, le dioxyde de carbone ou CO2, la poudre. Ces substances ont chacun leur propriété.

Avec l’eau pulvérisée, elle joue le rôle de refroidissement sur le feu, et est destiné pour les feux secs provenant des bois, des plastiques ; l’agent extincteur poudre agit de plusieurs manières, principalement en étouffant le feu et en isolant le combustible. Cette matière éteint le feu le plus rapidement. Et avec le gaz, plus précisément le dioxyde de carbone, il agit par étouffement du feu en empêchant la réaction de l’oxygène. Même si la lutte contre le feu est réservé spécialement aux pompiers, tout le monde peut utiliser un extincteur car il existe des appareils conçus pour le grand public.

Les extincteurs se scindent en trois catégories, y compris le portatif, le mobile et le fixe qui se différencient par leur quantité. L’extincteur portatif est le modèle le plus manié par le grand public. C’est un appareil de petite taille qu’on peut transporter partout. Chaque utilisateur peut le mettre dans les foyers, les voitures, dans certains lieux recevant du public. L’appareil de type fixe et mobile est destiné pour les grandes sociétés telles les stations services, les aéroports, les établissements scolaires ou centres sportifs.

 

La maintenance assure le bon fonctionnement extincteur

 

Certaines législations stipulent le fait que la maintenance de l’extincteur est une obligation. Pour cet effet, il existe des spécialistes qui sont parfois des fonctionnaires dont la responsabilité est non seulement d’inspecter l’état de cet équipement, mais aussi de faire le nécessaire si celui-ci est probablement endommagé.

Pour ce genre de service, des sites  fournissent les détails de contacts ainsi que la liste des procédures à suivre afin d’y procéder. On pourrait alors mentionner au préalable que cette maintenance se fait périodiquement.

Par ailleurs, elle nécessite une somme plutôt abordable et adaptée à toutes les portées. Dans ce cas, on pourrait envisager d’en faire un devis gratuit sur le lien des prestataires de service pour ce domaine.

Ce système de maintenance fait référence à des essais ou des réparations. De plus, les attributions doivent être effectuées par des spécialistes qui assurent la vérification  du matériel d’extinction tous les 3 mois minimum, le dépoussiérer, et contrôler le bon état du flexible ou du manomètre de pression. En outre, ils veillent également que les instructions soient toujours lisibles. C’est pourquoi, un meilleur fonctionnement extincteur dépend d’un bon entretien.

En somme, actuellement l’extincteur est devenu un équipement au pôle de la tendance en matière d’équipement anti-incendie. Cependant, la problématique réside dans la méconnaissance flagrante de ses principes et de ses fondements. Il importe alors à tous les acteurs promoteurs des travaux de lutte contre l’incendie de vulgariser ces informations qui s’avèrent sûrement indispensables pour le fonctionnement extincteur.