Extincteur pédagogique


Les incendies sont des catastrophes qui peuvent se déclencher à tout moment. Quand ils ne sont pas maîtrisés dans les premiers instants ou à leurs débuts, la combustion peut être ravageuse et détruire tout sur son passage. Plus l’intervention est retardée, plus le feu prend de l’ampleur pour devenir incontrôlable. Ainsi, si à ses débuts, il ne nécessitait que de simples moyens de lutte anti-feu, arrivé à un certain stade, il devient inévitable de faire appel à des moyens plus conséquents pour venir à bout du désastre.

Une fois que le feu s’est déclenché, la seule véritable préoccupation est de l’éteindre avec l’agent extincteur adéquat pour ne pas être victime d’une mauvaise surprise et d’aggraver la situation en faisant les mauvais gestes et une manipulation hasardeuse, vu que le temps d’intervention est compté et crucial. Pour que la tournure de l’évènement ne bascule pas dans la fatalité, chaque personne doit être à même de savoir utiliser les extincteurs, qui sont mis à leur disposition ; Il ne faut pas croire que les incendies n’arrivent qu’aux autres car tout le monde peut un jour, être amené à devoir y faire face, qu’il soit ou non propriétaire des biens en danger, en proie aux flammes ou, simple témoin de la scène.

Devant le danger et l’infortune, il est obligatoire de prendre des mesures adéquates et de faire acte de civisme et de sang-froid.

Les extincteurs font partie des premières armes pour combattre et éviter une propagation du feu. Ils sont d’ailleurs très efficaces dans les premières minutes, c’est-à-dire sur un feu débutant. Cependant, leur utilisation et leur mise en route ne sont pas évidentes pour une personne novice sur le sujet. Des formations incendie sont donc données pour le public intéressé et, sont obligatoires pour les employés d’entreprises selon le Code du Travail afin d’éviter toutes ces pertes que les incendies occasionnent (coûts onéreux pour les primes d’assurances, pertes de vies humaines, etc.)

Pour ce faire, des instruments de formation vont permettre de comprendre le fonctionnement et les éléments qui constituent cet appareil sous pression. Cet outil de formation n’est autre que l’extincteur pédagogique.

 

Description d’un extincteur pédagogique


Comme il existe différents types d’extincteurs sur le marché, ils ont tous leurs représentants en extincteur pédagogique, pesant pour la plupart 6 kilos pour ceux à eau ou à poudre et de 2 kilos pour ceux en CO2. Ces instruments de lutte contre le feu se catégorisent également suivant le fait qu’ils sont soient à pression permanente ou à pression auxiliaire. Leurs utilisations ne sont pas vraiment les mêmes de par leur propriétés et leurs natures qui doivent obligatoirement être remarquables par des signes de distinction qui vont permettre de reconnaître le type d’extincteur en présence à l’instar des inscriptions sur l’étiquette ou la couleur du récipient.

Une face de l’appareil indique tous les éléments qui le composent. Cet éclaircissement va permettre de comprendre à quoi servent concrètement, par exemple le sparklet, la poignée de percussion, le tuyau, le percuteur, la goupille de sécurité, etc. Les personnes en formation doivent également pouvoir les reconnaître à la fin de leur apprentissage pour ne pas faire d’erreur dans leurs manipulations. Il faut savoir que la durée de fonctionnement ou l’autonomie de l’extincteur est limitée selon le volume ou le poids du corps de l’extincteur. Aussi, aucun gaspillage d’agent extincteur n’est permis pour ne pas avoir à le regretter.

 

La formation avec un extincteur pédagogique


Comme il est dit plus haut, le Code du Travail exige de tout employé de se soumettre à des exercices au cours desquels ils vont apprendre à se servir des moyens de premiers secours et exécuter les diverses manœuvres nécessaires pour venir à bout de l’incendie ou du début d’ »incendie. Ce sont les articles R 4227-38 et R 4227-39 en rapport à la consigne de sécurité qui le prévoit. Tout public intéressé peut aussi prendre l’initiative de recevoir une formation à ce sujet.

En général, la formation a pour but d’expliquer ce qu’est le triangle du feu, de reconnaître le combustible et de choisir ainsi l’agent extincteur qui convient soit, le type d’extincteur approprié à la classe de feu. En effet, à chaque classe de feu correspond un agent extincteur et il ne faut pas s’y tromper pour ne pas aggraver la situation déjà précaire. Par exemple, l’extincteur à eau est prohibé dans le cas où il y aurait une tension électrique de plus de 1000 volts vu qu’elle est un conducteur d’électricité.

Etant donné que tous les éléments de l’extincteur sont mis en évidence sur l’extincteur pédagogique, cela facilite la compréhension de tout-un-chacun car les explications sont illustrées. Cette partie de l’apprentissage est plutôt théorique mais cet appareil permet tout autant de s’atteler à la pratique. Des séances pratiques de manipulation de l’extincteur vont permettre à l’apprenti de s’en servir en toute efficacité et de se familiariser à la situation comme les distances qui doivent être respectées en fonction de l’intensité du feu (comportement sécuritaire), comment retirer la goupille de sécurité, comment percuter un extincteur à pression auxiliaire, comment utiliser un extincteur qu’il soit à poudre, à eau, en CO2, comment le mettre concrètement en marche. Certaines formations vont effectivement simuler un début d’incendie à l’aide de générateur de flammes, afin que les personnes en formation pratiquent concrètement les gestes et les manipulations adéquates, avec l’extincteur pédagogique sur ces feux réels.

En bref, la formation doit permettre à tous, de maîtriser l’utilisation des extincteurs et de connaître les éléments qui constituent l’appareil. Ces éléments sont d’ailleurs mis en évidence sur cet objet de formation afin de donner l’occasion à tous les intéressés de comprendre le fonctionnement de chaque constituant et de l’appareil lui-même.

Ces formations sont données afin de donner confiance à ces apprentis qui peuvent être un jour, exposés à ce genre de situation. Sachant qu’ils ont les moyens et la capacité de se servir de l’appareil de lutte contre le feu qui est à leur disposition, ils arrivent à garder au mieux leur sang-froid et parviennent à stopper la propagation du feu ou de l’éteindre radicalement.