Extincteur de feu

 

Un incendie, qu’il soit volontaire ou pas, est le résultat de 3 éléments qui doivent nécessairement être présents pour que la réaction exothermique se déclenche : Ces trois éléments réunis sont communément appelés le triangle du feu. La réaction peut se produire de manière lente comme l’oxydation, vive comme la combustion ou très vive ou instantanée comme une explosion. Dans tous les cas, un début de feu négligé et qui n’est pas vite maîtrisé se propage rapidement semant des dégâts et des pertes considérables. Pour ne citer que la France, qui est particulièrement touchée par ces sinistres avec des statistiques affolantes, quand on sait qu’un incendie se déclenche toutes les 2 minutes dans l’Hexagone : Les coûts en prime d’assurance sont parmi les plus importants. Des solutions sont pourtant mises à la disposition des citoyens qui doivent être conscients de la gravité de cette situation. Il suffit d’un rien, pour que le danger qui menaçait se transforme en réalité cauchemardesque et que les pertes deviennent incommensurables à tous les niveaux humains, financiers etc. faute de négligence en termes d’équipements adéquats pour lutter contre le feu.

L’achat de ces équipements anti-incendie ne sont pas très chers et ce petit investissement peut pourtant sauver la vie, les murs et les meubles. Les services de secours comme les sapeurs-pompiers sont certes rapides et efficaces mais comme il est dit plus haut, tout se décide dans les premiers instants et c’est dans ces moments-là, qu’il faut faire le nécessaire pour ne pas laisser aux flammes la possibilité d’imposer leurs lois. L’extincteur de feu est l’une des premières armes efficaces devant de telles circonstances. Cependant, il n’est plus de grande utilité une fois que le feu s’est déclaré plus fort et que son envergure se soit décuplée. Il faut alors faire intervenir des moyens plus puissants dont sont munis les professionnels.

 

Description d’un extincteur de feu


Les extincteurs se divisent en deux catégories : à pression permanente ou à pression auxiliaire. Ils sont composés de la bouteille cylindrique, au-dessus de laquelle se trouve un couvercle, d’un dispositif de robinetterie, d’un tube plongeur et d’un sparklet (cartouche de gaz) pour ceux qui sont à pression auxiliaire.

Plusieurs modèles sont mis sur le marché pour équiper les domiciles, les lieux de travail, les lieux publics et qui sont conçus pour un usage facile afin que les particuliers sachent s’en servir. D’ailleurs, une notice doit obligatoirement être apposée sur l’objet en question pour livrer les instructions à suivre lors de l’emploi.

Ceux réservés au grand public sont portatifs pour laisser la faculté aux personnes de les porter à bras-le-corps d’un autre à un autre dans les cas d’urgences : Leur poids se situe généralement à un maximum de 20 kilos soit 20 litres. Cette petite quantité doit donc être utilisée à bon escient pour ne pas être gaspillée car la durée de fonctionnement n’est pas très longue : 30 secondes à une minute en proportion de la quantité.

L’extincteur pour le public peut être également mobile et peser plus lourd (entre 20 et 200 kilos) et se transporte facilement car la bouteille se trouve confortablement installée sur une structure dotée de roues. Ce dernier se trouve le plus souvent dans les lieux publics (grands magasins, bureaux, etc.) pour plus de sécurité et pour ne pas être limité au simple extincteur portatif. Logiquement, son plus grand volume lui confère une durée de fonctionnement plus grande. Il existe également ce qu’on appelle l’extincteur fixe qui se déclenche automatiquement dès la détection d’un début de feu.

C’est l’agent extincteur, qui se trouve dans le réservoir en forme de cylindre de cet accessoire, qui joue le rôle d’anti-feu. L’agent extincteur se choisit selon les risques et les dangers qui peuvent éventuellement se produire dans le lieu car certaines substances sont loin d’être recommandées pour certaines situations ; A l’instar de l’eau qui est prohibée pour éteindre un feu électrique car elle est très conductrice et causerait plus de dégâts qu’il n’y en a déjà.

L’extincteur peut être un extincteur à eau, à eau avec additif, à mousse, à poudre, au gaz (au dioxyde de carbone CO2), aux halons. Ces derniers ne sont plus très courants car un accord international tend à les réduire parce qu’ils sont justement jugés comme destructeurs de la couche d’ozone vu leurs propriétés.

Ainsi, c’est selon la nature des risques éventuels et de la classe du feu que se choisit l’extincteur de feu. Les classes de feu sont les suivantes :

Classe A : pour les feux secs et dits de braises.

Classe B : pour les feux gras ou feux de liquides.

Classe C : pour les feux de gaz.

Classe D : pour les feux de métaux.

Classe F : pour les feux d’huiles et de graisses de cuisine.

L’étiquette doit indiquer le feu qu’il est censé éteindre pour ne pas prêter à confusion et pour éviter tous risques supplémentaires.

 

La fonction de l’extincteur de feu


Peu importe la classe de feu qui se produit, le but de tout extincteur est de stopper sa propagation et de l’éteindre radicalement dans l’idéal, en évitant la réinflammation.

Pour réaliser ses ambitions, il doit pouvoir éliminer et supprimer l’un des 3 éléments du triangle du feu à savoir, le combustible, le comburant, et la chaleur qui est la source d’énergie.

Il agit donc par étouffement, par isolation ou par refroidissement sur l’un des trois éléments pour finalement en venir à bout.

Les feux de type A, B ou C sont couramment rencontrés et c’est la raison pour laquelle, l’extincteur de feu à poudre ABC est très prisé des consommateurs pour leur polyvalence.

 

Utilisation d’un extincteur de feu


Tout témoin d’un début d’incendie se doit d’intervenir en se servant de l’extincteur de feu qui lui est accessible. En éteignant le feu, il doit veiller à ne pas mettre sa vie en danger en se plaçant à une bonne distance du foyer de flammes et tournant le dos au vent. Ensuite, il doit retirer la goupille de sécurité et diriger la buse vers la base des flammes en appuyant sur le système de robinetterie ou le levier de commande, et presser la gâchette. Une fois enclenché, il va permettre de contrôler le débit de la projection. Ne s’arrêter qu’une fois le feu éteint.