Extincteur à poudre


L’extincteur à poudre


Les urgences ne signifient pas uniquement le sauvetage d’une personne ou encore à la pratique des premiers soins sur la victime. De ce fait, en faisant allusion à un équipement d’urgence, il ne s’agit pas forcément de la trousse de premiers soins ou de la boîte à pharmacie. Cela peut concerner l’ensemble de matériel pour faire face à certain évènement, comme un incendie par exemple. Dans la prévention et la lutte contre les feux incendiaires, on dispose de toute sorte de dispositif. Cependant, le plus populaire reste encore l’extincteur.

 

Présentation de l’extincteur


Le dispositif est, sans aucun doute, le plus répandu dans les foyers, les hôpitaux, les entreprises et même dans les lieux publics comme les aéroports ou les supermarchés. Son nom, il le doit à son mode d’action qui consiste à la pulvérisation d’une substance spécifique contenant des agents extincteurs. Cette substance varie en fonction des besoins et de l’usage du produit. Le contenant des agents extincteurs se présente parfois sous l’aspect d’une mousse, d’eau parfois des particules (extincteur à poudre). Chacun de ces éléments possède leur propre action sur un incendie.

Malgré la variation dont le contenu du dispositif peut faire l’objet, la forme et l’aspect de l’extincteur ne changent pratiquement jamais. Dans l’ensemble, il est toujours constitué d’une bouteille reliée à un tuyau qui permet de diriger le jet ou la pulvérisation.

Sur le marché, l’extincteur à poudre est généralement disponible en 2 versions : celle qui est mobile et celle qui ne l’est pas, c’est-à-dire, la version fixe.

D’abord il ne faut surtout pas confondre l’extincteur mobile avec le modèle d'extincteur portatif. Certes, ils présentent tous les 2 le même aspect pratique, c’est-à-dire, la propriété d’être déplacé et transporter. Cependant, ils possèdent également une différence de taille. La variété d'extincteur mobile possède une plus grande concentration d’agents extincteurs en raison d’un volume qui est clairement plus important. Par rapport au modèle portatif, celui qui est mobile s’impose comme étant le plus intéressant car il offre une plus grande efficacité. Malgré cela, il perd tout de même quelques points face à son homologue portatif à cause de la peine qu’occasionne son déplacement. Effectivement avec un volume plus important, il est également d’une masse conséquente.

Le modèle fixe sert principalement de dispositif de sécurité pour un local ou un bâtiment. Si, pour les grands lotissements, l’extincteur en poudre peut avoir une taille impressionnante, il est cependant disponible dans des modèles un peu plus petits.

 

L’extincteur à poudre


Il est l’un des 3 modèles possibles en fonction de la substance anti-incendiaire qui le constitue. Le contenu de ce genre de dispositif est une espèce de produit chimique qui est conservé sous la forme de particule. Le mode d’action du produit sur le feu consiste à un étouffement des flammes par une isolation du support combustible. Contrairement aux autres types de dispositif utilisant une autre matière, il ne possède aucun attribut refroidissant.

Par rapport à ces homologues, il ne faut surtout pas considérer cela comme un handicap ou un inconvénient. La combinaison du froid et d’un élément liquide ne représente pas l’unique moyen efficace pour venir à bout d’un incendie. On peut aussi avoir recours à des produits permettant la rupture de la chaîne thermique. La méthode la plus efficace pour venir à bout d’un foyer d’incendie est sans nul doute d’étouffer les flammes ; comme le mode d’action de la particule chimique.

En termes d’efficacité, l’extincteur à poudre occupe la première place du podium. Effectivement, grâce à son mode d’action, il possède un effet assez rapide sur les flammes. Il est tout à fait indiqué pour les départs d’incendie. En rien de temps, il est possible d’arriver à la maîtrise du départ de feu en utilisant le dispositif. Le matériel possède également des propriétés qui rendent son utilisation possible même dans les conditions les plus extrêmes. La substance poudreuse contenue dans le réservoir cylindrique ne gèle pas. Les propriétés du produit permettent même une pulvérisation sur du courant de plus de 1000 volts.

Il existe 3 subdivisions de la particule constitutive de l’extincteur. Chaque type est utilisé dans un domaine spécifique en fonction de son action sur les flammes.

Pour faire face et lutter contre les incendies de classes B et C, le dispositif est muni de poudre BC principalement composée par du bicarbonate de potassium et de sodium. Par une réaction de décomposition, elle fait en sorte d’annuler les effets de la combustion. Son usage s’observe surtout dans le milieu de l’automobile.

Pour les incendies des catégories A, B, et C, le dispositif est rempli de poudre ABC qui est un mélange de substances à base de bicarbonate, de phosphate ainsi que de sulfate. Par rapport au type BC, les propriétés inhibitrices sur la combustion sont nettement plus développées. L’effet de la particule ABC se rapproche le plus de cette action d’étouffement. En effet, à cause de la réaction thermique, la particule se transforme en une couche qui prive complètement le feu d’air. L’extincteur à poudre préalablement rempli de la substance poudreuse ABC donne le dispositif à pulvérisation anti-feu le plus performant au monde. De ce fait, il n’est pas étonnant qu’il soit ainsi le plus sollicité du grand public. Il fait l’objet d’une utilisation massive dans de nombreux domaines.

En dernier lieu, il y a la poudre D pour l’extinction des flammes de la catégorie D. sa composition est caractérisée par du carbonate, du chlorure et encore une fois du phosphate. On peut également y mettre des particules métalliques comme le zinc ou l’aluminium. Cet ajout de particules métalliques s’explique par le pouvoir de la poudre D à agir sur les feux dans un environnement constitué principalement constitué de métal. Son usage est indiqué pour l’industrie et la construction.

L’extincteur à poudre possède des avantages sérieux sur les autres dispositifs. Cela ne veut pas dire qu’il ne présente pas des inconvénients. Si son utilisation reste encore possible dans bien des conditions loin d’être optimales, on peut lui reprocher le manque de précision dont il accuse. Certes, il vient à bout de l’incendie assez rapidement, mais, il n’éteint pas les flammes définitivement. Un autre défaut majeur du dispositif, il est très salissant et entraîne la corrosion de certains objets.


Page Précédente: Maintenance Extincteur
Page suivante : Vente extincteur