L’entretien d’un extincteur


Un incendie ou un début d’incendie peut se déclencher à la moindre étincelle et échauffement  et être la conséquence de plusieurs facteurs. Dans la majorité des cas, c’est l’homme lui-même qui en est la cause que ce soit par mégarde et par accident comme à la suite d’un court-circuit ou, par acte volontaire de sabotage sans compter les pyromanes qui sont fascinés par le feu et les causes naturelles.

Les risques de voir partir en fumée ses biens matériels et personnels sont bel et bien existants ; Si le feu se propage, alors les dégâts seront irréversibles. C’est pourquoi, des instruments de prévention et de lutte contre un incendie ont été conçus. Etre équipé avec un matériel anti-incendie de qualité et bien entretenu est vital quand on sait qu’il suffit de 4 minutes pour que le début de feu face place à un incendie lorsque le triangle de feu est réuni c'est-à-dire l’oxygène ou l’air qui est son comburant, une matière inflammable et une source d’ignition comme la chaleur ou une étincelle.

L’extincteur est un appareil qui possède des attributs d’anti-feu et qui est recommandé dans toutes les résidences. D’ailleurs, il est exigé dans tous les lieux publics comme les bureaux, les grandes surfaces, les restaurants etc.

Les extincteurs qui sont réservés au grand public sont de modèles portatifs, mobiles ou fixes et se déclinent également avec différents contenus ce qui est pratique car tous les feux ne s’éteignent pas de la même manière. Il faut savoir qu’ils se catégorisent en 3 classes : A, B et C.

C’est l’explication de ces indications sur les extincteurs afin de choisir le bon modèle à acquérir. Cependant, certains s‘adaptent et peuvent éteindre tous les feux étant de classe ABC.

Leur contenu en est expulsé une fois que la goupille est retirée et qu’une pression a été exercée sur la poignée. Ce dernier possède des propriétés d’étouffeur et de refroidisseur qui, sont essentielles pour une extinction en bonne et due forme. Il peut être un extincteur à eau  composé d’eau et d’additif pour être plus efficace car l’eau pure n’a pas la capacité et la puissance face aux flammes et peut être contre-indiquée au contact de plusieurs produits ; un extincteur à mousse composé d’eau, d’émulseur qui se mélangent à l’air arrivé dans le diffuseur ; un extincteur à poudre composé de poudre chimique, un extincteur de gaz qui se trouve être du dioxyde de carbone. De par les substances qu’ils contiennent et pour qu’ils viennent à bout de leur mission dans les meilleures conditions et de manière radicale, l’entretien de ces extincteurs est plus que nécessaire par mesure préventive. Par ailleurs, il est nécessaire de respecter leurs dates de péremption pour ne pas avoir à le regretter.

 

Comment entretenir un extincteur ?


L’entretien d’un extincteur fait référence à un essai, une vérification, une réparation, un remplissage, une maintenance, une recharge de l’appareil de son contenu. Il faut penser à recharger, chaque fois qu’il a servi. Même dans les cas où, il est estimé que seule une infime quantité de son contenu a été utilisée.

Il est à noter que le responsable de l’organisation doit faire vérifier son matériel de lutte contre les incendies tous les 3 mois minimum, de le dépoussiérer, de vérifier le bon état du flexible et si c’est un extincteur à poudre ABC, il faut en plus vérifier le bon état du manomètre de pression. Le responsable doit aussi veiller à ce que les instructions sur l’extincteur soient toujours lisibles, que la bouteille soit en bon état c'est-à-dire sans corrosion et autres dommages et que rien ne gêne et ne bloque le tuyau d’évacuation.

Tous les mois, pour qu’il soit fonctionnel en cas de début d’incendie ou pour limiter au mieux la propagation d’un incendie, sa tête devra être renversée vers le bas puis remise à sa place pour que la poudre ne devienne pas compacte.

En outre, selon des réglementations faisant référence à la Loi sur la prévention des incendies, et selon les normes en termes de prévention, l’entretien d’un extincteur doit se faire auprès de son revendeur ou d’une entité qui possède les qualifications et un permis valide pour exercer ce droit tous les ans.

Les personnes compétentes et spécialisées à ce sujet vérifie donc si tout est encore fonctionnel et de quantité requise : le mécanisme, les joints, l’agent extincteur (eau, mousse, poudre, gaz, etc.). L’entretien de l’extincteur à poudre doit être plus strict que les autres aussi ceux qui en possèdent sont invités à changer les poudres chimiques de leurs matériels d’extinction tous les ans.

A défaut, il est plus que vital de faire attention à la date de péremption qui est affichée sur l’appareil car après la date limite d’utilisation, son usage devient extrêmement dangereux.

 

Les intérêts de l’entretien d’un extincteur par un professionnel


L’entretien n’est pas une chose sur laquelle il faut lésiner car sans lui, il sera difficile de lutter de manière efficiente à la menace du feu. Il répond absolument aux critères de prévention qui est toujours la meilleure arme pour éviter les mauvaises surprises et pour ne pas regretter.

Parfois, il suffit d’un rien pour sauver des vies et ses biens.

Si l’entretien d’un extincteur est confié à des personnes aptes et qui savent manipuler l’appareil, ce n’est pas par pur hasard car la manipulation d’un tel matériel n’est pas de l’ordre de tout le monde et peut se révéler nocif si elle n’est pas faite de façon appropriée.

Des risques sont encourus si la personne n’est pas compétente car avant de procéder à toute vérification et recharge, il doit d’abord s’assurer qu’il n’y a pas de pression interne. Ensuite, il lui incombe de démonter le couvercle, la cartouche de gaz, entre autres. Après le démontage, il y a le remontage qui consiste à faire respecter toutes les charges et les éléments de cet instrument anti-feu conformément aux normes requises. Il est question de faire en sorte de le remettre à neuf, dans la mesure du possible.

Comme il a déjà été dit ci-dessus, les appareils à poudre sont les plus exigeants. Dans le cas où des grumeaux s’y sont installés, alors il faut remplacer la poudre en tamisant.

Tout ceci pour dire que c’est une affaire de professionnel !