L'armoire extincteur

 

Un incendie est un phénomène qui fait beaucoup de ravage au cas où il n’est pas maîtrisé assez rapidement. L’incident accuse toujours des dégâts matériels considérables et des pertes en vie humaine également. Dans cette mesure, quand un foyer de flamme se manifeste, il est vital d’agir au plus vite. Un départ de feu peut rapidement être contenu par des moyens d’extinction performants, notamment la couverture anti-feu et surtout l’extincteur. En matière de prévention incendie, le premier réflexe des témoins n’est pas d’alerter les services de sapeurs-pompiers, mais d’éteindre le foyer de flammes venant de se former. Dans la perspective de réaliser cela, les équipements de sécurité incendie se généralisent d’avantage. Des législations obligent la présence de ces matériels dans quasiment tous les endroits à risques. En raison de cela, particuliers et entreprises dotent leur local de dispositifs de prévention incendie comme l’armoire extincteur.

D’une manière générale, il s’agit d’un compartiment dont l’utilisation est toujours en corrélation avec l’extincteur. Ce dernier est un appareil dont le mécanisme se résume à la vaporisation d’une substance extinctrice sur un foyer de flammes. En général, il est constitué par une bouteille métallique pour stocker la substance, une poignée avec une valve de sécurité et un tuyau souple pour la direction du jet. Actuellement, il est sans aucun doute le matériel d’extinction incendie le plus répandu et le plus utilisé au monde.

Plusieurs produits peuvent faire office de substance extinctrice ou d’agent extincteur. Ce sont essentiellement l’eau pulvérisée avec ou sans additif, le dioxyde de carbone (CO2), les différentes sortes de poudre et les gaz inertes. Certains parlent également de modèles à mousse, mais ce dernier résulte souvent de la combinaison de l’eau avec un émulseur. Chaque agent extincteur possède des propriétés spécifiques qui déterminent son efficacité ou son inaction sur un feu d’une classe donnée. De ce fait, l’usage de certaines substances extinctrices est fortement déconseillé sur un type de feu auquel celles-ci ne possèdent aucune influence. En ce qui concerne  la prévention incendie, l’armoire extincteur est un compartiment ne revêtant que 2 fonctions. D’abord, elle peut être un dispositif pour assurer la protection de l’extincteur hors des périodes d’utilisation. Ensuite, l’armoire peut également être assimiler à un équipement de stockage de sécurité. Dans cette mesure, on parle alors d’armoire de sécurité.

 

Armoire extincteur: La conservation des matériels d’extinction

 


La couverture anti-feu et l’extincteur sont les équipements de lutte contre un départ de feu les plus courants. Contrairement à l’extincteur, la couverture n’est pas un appareil. Elle est tout simplement une bâche conçue avec un textile qui peuvent résister à une très forte intensité de chaleur ; la couverture peut ne prend pas feu même au contact d’une température proche des 1000°C. Dans l’ensemble, ce textile est obtenue par de la fibre de verre recouverte de silicone. Le plus souvent, la couverture est d’une taille de 1x1m pour faciliter sa manipulation. Elle n’est pas à confondre avec une couverture de survie.

L’appareil de vaporisation de substance extinctrice est souvent placé dans une armoire extincteur avec une bâche anti-feu. En quelque sorte, le compartiment est utilisé pour contenir l’ensemble des équipements d’urgence. Cette disposition permet ainsi de protéger ces derniers de toutes les agressions extérieures en mesure d’altérer leurs performances. Selon la masse de l’appareil, on distingue les extincteurs portatif, mobile et fixe. De ces 3 variétés, c’est le modèle portatif qui est le plus fragile et nécessite le maximum de protection. Pour une masse comprise entre 2 et 5kg, il est l’extincteur normalement placé dans l’armoire des équipements d’urgence incendie.

Une chute ou un choc peut sans aucun problème nuire au fonctionnement de l’appareil. L’utilisation de l’armoire permet d’éviter ce genre d’accident. Le produit anti-feu à vaporiser est contenu dans un réservoir cylindrique en métal. Cet élément constitutif peut être sujet à de la rouille dans la mesure où l’instrument reste exposer trop longtemps à l’humidité ambiante de l’environnement.

Le phénomène de rouille arrive parfaitement à user la résistance de la bouteille, dans le pire des cas sur son étanchéité. La pression dans le réservoir peut diminuer, ce qui réduit l’effet de vaporisation qui est pourtant indispensable dans le mécanisme de l’appareil. En somme, l’armoire extincteur est un compartiment de protection pour garantir la durée de vie des matériels d’extinction.