Les extincteurs

 

Extincteur

Maintenance et vérification extincteurs

Vous cherchez un vérificateur pour assurer la maintenance et l'entretien de vos extincteurs, et ce au meilleur prix ?

Le site Verification-extincteurs.fr apporte LA solution en mettant gratuitement en relation les professionnels et les clients finaux, l'essayer c'est l'adopter !

Trouver facilement un vérificateur extincteurs

L’extincteur


Quand on parle d’incendie, les images d'une maison en feu ou une forêt qui brûle nous viennent à l'esprit. Dans ce cas, on cherche par tous les moyens de faire face et d’éteindre le feu en action. En toute évidence, notre premier réflexe est d’appeler les urgences ou les pompiers pour maîtriser les flammes. Bien entendu, quand on parle de pompier, on pense aux extincteurs et aux pompes.

 

Définition et rôles de l'extincteur


Permettant de lutter contre l’incendie, un extincteur est un appareil permettant d’éteindre un feu, en le projetant ou en l’arrosant d’une substance anti-feu appeler « agent extincteur ». Comme le cas d’incendie est très nombreux et peut arriver à tout moment, il est donc préférable d’en garder un à porter de main. En général, ces appareils sont destinés aux sapeurs-pompiers mais, si l’urgence se montre dans un foyer ou au cours d’un voyage, il y a quand même des modèles qui sont prêts et facile à utiliser. Egalement, dans un lieu de travail (au bureau, au supermarché, à l’usine, à l’industrie) comme dans une école, cet appareil est plus qu’utile et peut sauver la vie d’un bon nombre de personne.

De ce fait, nous pouvons donc distinguer ceux qui sont faits uniquement pour les sapeurs-pompiers et ceux qui sont destinés à l’usage public. Aussi, on peut citer trois catégories à usage public : extincteurs fixes, mobiles et portatifs.

 

Fabrication et composition d’un extincteur


Ce matériel anti-incendie était fait, au tout début de son apparition, à partir d’acier inoxydable. Autre que son caractère très résistant à la chaleur, l’acier résiste facilement aux rouilles que peut atteindre les autres types de métal comme, par exemple, le fer. A une certaine époque, l’acier a été remplacé par l’aluminium. Aux caractères que possédait ce premier, l’aluminium a l’avantage d’être plus léger. Les fabricants avaient donc le pouvoir de construire un matériel plus volumineux qui pouvait contenir beaucoup plus d’agents extincteurs.

Côté forme, nous pouvons, tout d’abord, distinguer une poignée de percussion qui est faite aussi pour le transporter. Sur cette poignée se trouve la goupille de sécurité permettant à l’appareil de se déverrouiller .Juste en dessous se situe le percuteur. Ces trois éléments sont assemblés par le corps de robinet qui est, en général, en plastique. Ensuite, un tube est plongé à l’intérieur de la bouteille qui est, elle-même, relié à son bout par un tuyau souple permettant aux agents extincteurs de sortir après être propulsés par une cartouche de gaz propulseur qu’on appelle Sparklet. L’extrémité du tuyau souple est munie d’une buse, d’un prolongement et d’une gâchette.

Quand à sa composition, comme cela dit, cet instrument doit d’être chargé d’agent extincteur. De ce fait, nous pouvons compter quatre types de ces agents : premièrement la mousse, ensuite les poudres, après l’eau et enfin le gaz. Comme la poudre peut avoir trois sous catégories (BC, ABC et D), le gaz aussi peut être sous trois types (Dioxyde de carbone, Halon et les autres gaz). De ce fait, chaque feu à maîtriser a son agent extincteur approprié. Parmi eux, nous comptons le feu de classe A, B, C et D.

- Pour maîtriser les feux de classe A sur les matériaux solides ou organiques provoqués par du bois ou du papier, l’eau et la poudre ABC se trouvent les plus appropriés.

- Pour un incendie provoqué par des liquides ou des solides liquéfiables, classés B, comme l’alcool, le pétrole ou les matières en plastiques, il est préférable d’utiliser celui à poudre BC ou à dioxyde de carbone.

- Pour ceux de la classe C formés à partir de gaz comme le propane, un type à poudre BC ou ABC sont les plus adéquats.

- Quant aux feux qui se situent sur des métaux et qui sont classés D nécessitent des poudres spéciales, selon le type de métal en feu.

 

Dimensions et types d'extincteurs


Comme ce que nous avons vu plus haut, un extincteur a pour principal rôle, de faire face ou d’éteindre un feu. Comme le cas d’un incendie est fréquent et peut se produire n’importe où, en avoir un qui est prêt à utiliser est plus qu’indispensable. Que ce soit au foyer ou dans un lieu public, il peut nous aider à tout moment. Ces raisons nous permet de dire qu’il y plusieurs types :

- Le modèle portatif

Ce type d’extincteur ne pèse pas plus de 20 kg : Entre 2 à 5 kg pour ceux qui sont chargés de dioxyde de carbone, 1 à 9 kg pour ceux qui sont à base de poudre et pas plus de 9 kg pour ceux qui sont remplis d’eaux. A la différence des deux premiers, le dernier est le plus dangereux et nécessite beaucoup plus de concentrations pour son utilisation ; mais comme il est le plus léger et le plus pratique, on le trouve dans les voitures ou au foyer.

- Le modèle mobile

Le fonctionnement et les agents constitutifs de ce type d’extincteur sont semblables à celui dit précédemment. A la différence, le modèle mobile peut contenir plus de 20 kg d’agents et pouvant atteindre jusqu’à 200 kg. Cela lui permet d’avoir une plus grande autonomie et d’être plus efficace que le premier modèle. Comme il est plus lourd que le portatif, le modèle mobile est muni de deux roues avec un tuyau beaucoup plus long. On le trouve donc dans les endroits publics comme les stations-service, les gares ou les supermarchés.

- Le modèle fixe

Ces derniers se trouvent, le plus souvent, dans les endroits les plus risqués comme les usines, dans les raffineries ou dans les centrales électriques.

 

L'utilisation d'un extincteur et sa maintenance


Pour l’utiliser, un extincteur est un matériel de premiers secours qui nécessite beaucoup de vigilances. La personne qui est chargée à le manipuler doit, au moins, avoir reçu une formation ou bien comprendre la notice d’utilisation. Sur le côté maintenance, la loi Française exige que ce matériel doive passer par une vérification très régulière par une société spécialisée (arrêté du 20 mai 1963 modifié). Après sa date de péremption, l’extincteur ne doit plus être utilisé.